SRS - Swiss Recycling Services

Interview de Stéphane Piquilloud

Stéphane Piquilloud Stéphane, 56 ans, est responsable de l'agence SRS Riviera & Valais à Roche. 

Retour
16.05.17

 
Stéphane en 2 mots:
J’ inspire à mes équipes un esprit combatif et positif ! Je pratique intensément la remise en question, je cherche à tirer un enseignement de chaque succès ou échec. J’͛aime les personnes engagées pour une cause, une entreprise. J’aime les personnes qui défendent objectivement leurs idées. 
 
Découvrez son parcours 
 
Marié et père de 2 enfants, j’ai commencé en tant que chauffeur poids lourds. Puis, j’ai poursuivi ma carrière au sein d’un service logistique : 18 années en tant que chef de transport puis di
sponent, directeur de succursale et responsable des transports Suisse romande. Ensuite, j’ai travaillé pendant 7 ans comme responsable d’exploitation du centre de ramassage des ordures ménagères de la ville
de Lausanne.
En 2007, j’ai repris le poste de chef d’exploitation chez Matthey Transports sur le périmètre de Bussigny et celui de Roche. Matthey Transports faisait alors partie du groupe Veolia. En 2012, suite
au retrait de Veolia et à la création de SRS Swiss Recycling Services SA, nous sommes devenus l’agence de Bussigny.
 
Zoom sur votre travail au sein de SRS
 
En 2015, SRS a décidé de renforcer l’encadrement du centre de Roche. J’ai alors été nommé chef de centre.
Le centre logistique devenu, en 2016, une agence indépendante Riviera & Valais, 6e agence de SRS en Suisse. 
 
L’agence de Roche est composée de 25 collaborateurs :
 
  • 18 chauffeurs,
  • 4 manutentionnaires,
  • 1 disponent,
  • 1 agent technique
  • 1 commercial.
  • 1 apprenti chauffeur poids lourds.
 
Nous disposons d’un parc de 22 véhicules dont 21 poids lourds et 1 véhicule léger, et 3 remorques.
 
QUELS TYPES D’AFFAIRES SONT GÉRÉS PAR L’AGENCE DE ROCHE ?
 
  • Collecte de déchets : nos plus gros clients sont les communes de Vevey et Montreux. Nous effectuons également des prestations de collecte pour des communes de plus petite taille. 
  • Gestion de déchèterie mobile: commune de Montreux et celle de Roche.

L’agence propose également ses services aux entreprises et aux artisans de la région : de la prestation de collecte des déchets à la valorisation matière.

QU’EST-CE QUI VOUS PLAÎT LE PLUS DANS VOTRE TRAVAIL ?
Être au front et la diversité des tâches: j’ai pour mission la gestion et le développement de l’agence.
Super challenge qui consiste à gérer les activités commerciales et logistiques de l’agence, régler des problèmes de toutes sortes, maintenir des contacts réguliers avec les fournisseurs, les sous-traitants,les exutoires, les partenaires, soigner les relations avec les clients, effectuer des contrôles de qualité et de sécurité sur le terrain, sans oublier l’observation du marché.
En tant que chef d’agence, mon rôle est d’apporter mon soutien à toutes les équipes.Je m’efforce de créer et de maintenir un climat de travail agréable pour tous mes employés: ils sont le capital le plus précieux de l’entreprise. J’ai la chance d’avoir une super équipe sur la Riviera, cela fait maintenant 10 ans que l’on se connaît pour certains !
 
QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES POUR LE POSTE ?
 
En 3 phrases
  • Avoir réponse à beaucoup de questions
  • Etre très réactif, polyvalent
  • Et jongler d’une tache à une autre pour faire face à des problèmes de toutes sortes.Il faut également mettre en place des méthodes de travail efficaces.
Dans ce job de chef d’agence, il faut être un véritable chef d’orchestre, en choisissant au mieux les musiciens et les instruments, puis conduire l’orchestre, au plus juste, en suivant la partition…
 
Du point de vue de la relation client, être crédible et professionnel
est essentiel pour réussir et développer le commerce de l’entreprise.
 
COMMENT PERCEVEZ-VOUS LES RELATIONS AVEC VOS ÉQUIPES ?
 
En 3 phrases :
  • Rassembler et fédérer une équipe, avoir du leadership !
  • Avoir la faculté de tirer les collaborateurs dans le bon sens,
  • Etre l’animateur de l’agence.
Il est très important d’avoir un état d’esprit positif, même dans les moments plus difficiles.
 
C’est dans l’adversité que l’on reconnaît les bonnes équipes…
Il faut également donner de la considération à tous. Par exemple, j’
ai déjà proposé aux chauffeurs d’être derrière le camion pour effectuer le ramassage des ordures. Ils vivent ainsi les conditions de travail des ripeurs, qui œuvrent sous la pluie, sous la neige, au froid, au chaud
… Chapeau à ces messieurs.
 
Nos remerciements à Stéphane Piquilloud pour avoir répondu à nos questions.